28 juillet 2012 | Recherche d’or contestée

Des citoyens et le maire de Saint-Camille, en Estrie, déplorent la décision du gouvernement du Québec d’investir des fonds publics dans la minière Bowmore, une entreprise qui compte utiliser cet argent afin de poursuivre ses travaux de recherche d’or dans une région essentiellement agricole devenue un exemple de développement durable. La Société d’investissement dans la diversification de l’exploration (SIDEX) a acquis récemment pour 600 000 $ d’actions de la minière.

La SIDEX est financée à 70 % par l’État québécois et à 30 % par le Fonds de solidarité FTQ. L’entreprise Osisko, un actionnaire important de Bowmore, a pour sa part acheté pour 800 000 $ d’actions.

Pour le comité Mine de rien, de Saint-Camille, « il est assez surprenant de voir le gouvernement du Québec, par l’entremise de la SIDEX, investir dans la région alors qu’il est au fait de l’opposition locale, et que le cadre légal est sur le point de subir une réforme qui risque de modifier substantiellement la donne en matière d’exploration et d’exploitation minière au Québec ».

SUITE >